Nouvelles

Un forum ouvert dédié à la protection des stocks de poissons du lac Baïkal a eu lieu

Les principaux défis auxquels devraient faire face les participants du forum ouvert ont été la recherche d'un équilibre entre les intérêts publics et privés en ce qui concerne l’interdiction de la pêche de l’omoul du lac Baïkal, la définition claire des positions, l’élaboration des recommandations et des propositions visant la conservation des stocks de poissons du lac Baïkal.

Ces dernières années, la pêche constante et intensive de l’omoul sur le lac Baïkal a entraîné une diminution catastrophique de sa population. En outre, selon les données des scientifiques, l’impact anthropique a conduit à la réduction de la taille des poissons, a empiré sa fertilité. Suite à cela l’omoul de Baïkal était sur le point de disparaître. Cette situation a conduit à l’intervention du Président de la Fédération de Russie. Les autorités compétentes ont reçu pour instruction d’examiner la limitation de la prise de l’omoul du lac Baïkal et depuis le 1er octobre 2017 sa pêche a été arrêtée.

La protection des ressources aquatiques vivantes, y compris de la population de l’omoul, a été discutée à plusieurs reprises au Conseil écologique publique du Parquet de la région d’Irkoutsk. Dans le cadre du travail des propositions concrètes ont été formulées pour améliorer l’efficacité du travail des autorités de l’Inspection de la pêche de la Fédération de Russie, du Service fédéral de surveillance en matière de protection des droits de consommateurs, du Service fédéral de surveillance vétérinaire, des affaires intérieures, qui, relevant de leurs compétences, sont tenus de s’assurer du respect de l’interdiction de pêcher, les droits de consommateurs, la nomination des sanctions adéquates pour les infractions.

Le plus important sujet discuté lors de l’événement était l’augmentation des stocks de l’omoul dans le lac, notamment par le biais de la reproduction artificielle. Au cours de la discussion les participants du forum ont exprimé leurs opinions d’expert et ont apporté leurs suggestions sur le développement de l’aquaculture, la construction des nouvelles usines, ainsi que la reconstruction des usines inactives d’élevage de poissons.

Une attention particulière a été accordée à l’activité économique dans ce domaine, ainsi qu’à l’emploi des citoyens déjà impliqués dans la pêche auparavant, la transformation et la vente de l’omoul, y compris ceux pour qui c’était la seule source de revenu.

Il est possible d’assurer l’emploi de la population de la région non seulement par le développement de l’industrie de la pêche, mais également par le développement de l’activité touristique. Le parquet de la région a fait au Gouvernement de la région une proposition d’accélérer l’adoption des règles d’organisation du tourisme et des loisirs sur le lac Baïkal, de créer des territoires à protection spéciale de récréation dans la zone écologique centrale du lac Baïkal.

Pour la protection des droits des entrepreneurs actuellement les zones de pêche sont réparties entre les acteurs économiques, ce qui a permis d’organiser la pêche d’autres espèces de poissons du lac Baïkal.

Le forum a permis à ses participants de discuter en public les problèmes existants dans le domaine de la protection des ressources biologiques du lac Baïkal et de formuler des propositions pour y répondre.


Source: https://procrf.ru

Опубликовано: 08 December 2017